Diplôme d'université Diplôme universitaire de musicien intervenant (DUMI)

Vous êtes ici : Accueil   >   Formation   >   Cursus DUMI

Contenus et types d'enseignement

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :120
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Permettre à l’étudiant d’appréhender diverses modalités d’exercice du métier fondées sur une multiplicité de situations (éveil, encadrement des pratiques en amateur, initiation à la musique en écoles de musique, sensibilisation au spectacle vivant) et sur plusieurs lieux d’intervention (structures de la petite enfance, milieu scolaire, structures périscolaires, écoles de musique, centres socio-éducatifs, hôpitaux, etc.).
Lui donner les outils pour qu’il soit force de propositions après avoir pris en compte les particularités locales et les données institutionnelles. Ce qui signifie qu’il sache analyser un contexte, estimer la faisabilité d’un projet, le construire, le mettre en oeuvre, tout en acceptant la confrontation avec divers partenaires.


 

Compétences à acquérir

Tout au long de la formation, l’équipe des formateurs accompagne l’étudiant afin qu’il puisse :
• Développer sa créativité et son vécu artistique, acquérir des savoir-faire didactiques et pédagogiques.
• S’interroger sur le sens même du métier : une manière de rencontrer l’autre à travers l’art et à travers le partage de cet art.
• Apprendre à collecter des informations et analyser des données, à prendre en compte les particularités d’un territoire pour initier des actions pédagogiques et musicales et pour identifier les partenaires potentiels de projets.
• Développer sa curiosité, être ouvert à toutes les formes d’expression musicale et artistique, être capable d’inventer une manière personnelle de faire expérimenter à d’autres le plaisir et l’exigence de la musique.
• Avoir un questionnement personnel et développer une analyse de sa pratique professionnelle.
• S’engager dans des projets artistiques professionnels qui s’organisent, dans le temps de la formation, avec le concours de partenaires du secteur éducatif, social et culturel.

Contrôle des connaissances

ÉVALUATION DES UNITÉS D’ENSEIGNEMENT

L’étudiant doit avoir satisfait au contrôle de chaque unité d’enseignement. Il n’y a pas de compensation entre les UE. À l’intérieur d’une UE, les éléments sont compensables entre eux, à condition que la note des éléments à compenser ne soit pas inférieure à 8/20. Toutes les épreuves terminales sont affectées du même coefficient et ne sont pas compensables. La note globale du DUMI est la moyenne de la moyenne des UE et de la moyenne des trois épreuves terminales. Chacune de ces deux sous-moyennes est coefficientée de un. Le DUMI est obtenu si :
  • l’ensemble des UE des deux années est validé,
  • les épreuves terminales sont validées.

Contact

Équipe pédagogique

Sophie Marest (Directrice du CFMI)

Thierry Blondeau (Professeur permanent au CFMI Compositeur Professeur de composition et d'orchestration au CRD d'Aulnay sous Bois)

Emmanuel Babbi (Coordinateur pédagogique au CFMI Musicien Intervenant)

Modalités d'inscription

L’entrée au CFMI est soumise aux conditions suivantes :
  • Être titulaire du baccalauréat ou du DAEU et justifier d’au moins deux années d’études supérieures ou avoir exercé une activité professionnelle permettant la Validation des Acquis Professionnels (VAP).
  • Une solide compétence musicale est exigée correspondant au niveau de fin d’étude des écoles de musique contrôlées par l’État.
  • Posséder de bonnes aptitudes relationnelles et une maturité permettant de s’adapter à divers milieux et divers contextes professionnels.
  • Des dérogations sont possibles en fonction des parcours des candidats.
  • L’entrée en formation fait l’objet d’une procédure particulière.
  • Le candidat dépose un dossier comprenant un curriculum vitæ et une lettre de motivation.
  • Après examen par l’équipe d’encadrement du CFMI, le candidat se voit ou non invité à se présenter aux épreuves des tests d’entrée.

 

Pré-requis obligatoires

L’entrée au CFMI est soumise aux conditions suivantes :
  • Être titulaire du baccalauréat ou du DAEU et justifier d’au moins deux années d’études supérieures ou avoir exercé une activité professionnelle permettant la Validation des Acquis Professionnels (VAP).
  • Une solide compétence musicale est exigée correspondant au niveau de fin d’étude des écoles de musique contrôlées par l’État.
  • Posséder de bonnes aptitudes relationnelles et une maturité permettant de s’adapter à divers milieux et divers contextes professionnels.
  • Des dérogations sont possibles en fonction des parcours des candidats.
  • L’entrée en formation fait l’objet d’une procédure particulière. Le candidat dépose un dossier comprenant un curriculum vitæ et une lettre de motivation. Après examen par l’équipe d’encadrement du CFMI, le candidat se voit ou non invité à se présenter aux épreuves des tests d’entrée.

 

Poursuite d'étude

Le musicien intervient dans les écoles et dans d’autres lieux de vie des enfants : en école de musique (ateliers d’éveil, chorale), dans les centres socioculturels, les maisons de quartier ; auprès de structures de diffusion ou de production musicales (orchestres, scènes nationales,
opéras, scènes de musiques actuelles) ; au sein d’associations musicales (chorales, orchestres d’harmonie) ; dans les milieux spécialisés (crèches, hôpitaux, médiathèques, etc.).
Le cadre d’emploi peut être le secteur associatif ou celui des assistants territoriaux d’enseignement artistique (fonction publique territoriale). Le musicien intervenant est placé sous l’autorité d’un directeur de conservatoire, d’un directeur des affaires culturelles, d’un directeur des services éducatifs d’une collectivité ou d’un responsable associatif.

CONCEPTION DE L’ÉDUCATION MUSICALE À L’ÉCOLE

L’éducation musicale à l’école est fondée sur quelques principes essentiels :
• Que les enfants puissent vivre des expériences musicales inscrites dans des réalités artistiques et culturelles existantes. L’expérience ensible étant un préalable à tout apport technique ou théorique.
• Qu’ils puissent faire le lien entre trois types d’expériences : pratiquer la musique (interpréter, improviser, composer, etc.) en s’ouvrant à divers champs esthétiques, se confronter aux oeuvres (éprouver, recevoir, analyser), mettre à distance cette expérience (nommer, comparer, réfléchir, situer dans le temps et dans l’espace, développer une relation intelligente au monde).
• Qu’ils puissent vivre des situations faisant appel à l’oralité et à l’invention comme moyen d’appropriation de savoirs et de maîtrise de savoir-faire.
 

Programme des enseignements

Diplôme universitaire de musicien intervenant (DUMI)

Contact

Centre de Formation de Musiciens Intervenants

10 BOULEVARD DE NANCY
67604 SELESTAT
0368857380

Search & Find

Actualités

Offres d'emploi

Le Conservatoire à Rayonnement Départemental Musique, Danse et Théâtre...

La vie au CFMI

Le CFMI sera fermé du 14 juillet au 22 août 2018 inclus. Toute l'équipe...

Offres d'emploi

Fidèle à sa mission d’éducation populaire et aux orientations de son...

Agenda

Suivez-nous sur